Lire un Jean Dolent (1835-1909) : Ecrivain, critique d'art et collectionneur epub, pdf

Lire un Jean Dolent (1835-1909) : Ecrivain, critique d'art et collectionneur epub, pdf

Jean Dolent (1835-1909) : Ecrivain, critique d'art et collectionneur

  • ISBN: 2753510253
  • Author:
  • Langues: Français
  • Évaluation: 4.5/5 (Votes: 1436)
  • Broché: 288 des pages
  • Disponibilité: En stock
  • Télécharger les formats: PDF, EPUB, KINDLE, FB2, AUDIBLE, MOBI et d'autres

Description du produit

Cet ouvrage est la première étude universitaire sur Jean Dolent [1835-1909]. Personnalité aussi complexe que singulière, Dolent est un " amoureux d'art " ainsi qu'il se définit en titre de son plus célèbre ouvrage publié en 1888. Intime d'Eugène Carrière qu'il collectionna passionnément, d'Auguste Rodin ou encore de Paul Gauguin, Dolent est un écrivain d'art dont les titres de ses recueils sont aussi déroutants que leurs contenus : Petit Manuel d'art à l'usage des ignorants (1879], Le Livre d'art des femmes [1877], Monstres [1896], Maître de sa joie [1902] et Le Cyclone [1907]. Refusant la critique tiède et verbeuse des traditionnels salonniers ainsi que l'approche froide et algébrique des historiens d'art, Dolent a mis en place une critique suggestive et assurément originale - fondée sur le propos d'artiste et la forme aphoristique - que cette étude se propose d'analyser en détails. Mais on ne saurait cantonner Dolent à la seule activité critique. Il est aussi un important animateur de la scène artistique indépendante : en 1879, il fonde les Dîners des Têtes de bois qui vont brasser jusqu'en 1896 près de trois cents membres, puis il fait de sa petite maison perchée sur les hauteurs de Ménilmontant un salon littéraire et artistique de premier plan où était présentée une imposante collection de peintures modernes patiemment amassées malgré ses modestes revenus. Analysant aussi bien son environnement géographique et social que le pourquoi d'une stratégie littéraire paradoxalement fondée sur l'excentricité et l'effacement, cet ouvrage transdisciplinaire tend à donner à Dolent la place qu'il mérite dans la littérature artistique du XIXe siècle et faire revivre la personnalité de celui qui avait été surnommé " le Mallarmé de Belleville ".

Livres connexes